Le sauvetage

Le sauvetage

Bruce Bégout

Fayard

  • par
    11 novembre 2018

    Autant j'avais aimé le petit livre de Bruce Bégout intitulé "Chroniques mélancoliques d'un vendeur de roses ambulant", autant je me suis perdu dans "Le sauvetage". Je résiste à la tentation de parler de mon propre sauvetage, tant je me suis senti hors du roman. Non pas que j'aie quelque chose à lui reprocher. L'écriture est belle, sans effet, simple et fluide. Quelques mots en allemand non traduits m'ont un peu gêné et mon manque de connaissance de l'époque, de la philosophie en général et de la phénoménologie en particulier m'ont sans doute empêché d'entrer totalement dans ce roman. Dommage, mais bon, ça arrive parfois.