Conseils de lecture

La tempête qui vient
24,50
par (Libraire)
9 novembre 2019

Enfin, le Chien Fou est de retour.

“Deeper & darker”, toujours magistral, ce deuxième tome du second Quatuor de Los Angeles nous abîme dans la dégueulasserie humaine des États-Unis de 1942.

Sournois, hypnotique, fangeux !

“La tempête / qui vient / ce / désastre / qui ensauvage / la pluie / l’or / le feu / tout ça / une seule / et même / histoire.”


La mort à Rome

Koeppen, Wolfgang

Typhon

17,00
par (Libraire)
2 novembre 2019

[☀️𝗖𝗼𝘂𝗽 𝗱𝗲 𝗦𝗼𝗹𝗲𝗶𝗹☀️]

𝘓𝘢 𝘔𝘰𝘳𝘵 𝘢̀ 𝘙𝘰𝘮𝘦, Wolfgang Koeppen, Lᴇs ᴇ́ᴅɪᴛɪᴏɴs ᴅᴜ Tʏᴘʜᴏɴ

Qu’il est beau, le Typhon, dont la collection 𝐴𝑝𝑟𝑒̀𝑠 𝑙𝑎 𝑡𝑒𝑚𝑝𝑒̂𝑡𝑒 porte les tenaces fantômes de la génération d’après-guerre, ces jeunes gens en rage contre l’héritage de leurs parents. Dont Wolfgang Koeppen, écrivain allemand majeur qui scandalisa son pays en 1954 avec 𝘓𝘢 𝘔𝘰𝘳𝘵 𝘢̀ 𝘙𝘰𝘮𝘦.
Et reste d’une intemporelle lucidité.

Éminemment cinématographique, voilà une funeste polyphonie centrée sur Siegfried, jeune compositeur d’avant-garde qui erre dans une Rome éternelle mais souillée.
Enfin loin de Berlin, il est pourtant rattrapé par sa fâcheuse famille, dont son monstre d’oncle, ex-saigneur du Reich qui n’a que revanche et fiel en bouche.
Ils sont le poids poisseux du souvenir, tout un spectre de compromissions, de turpitudes et une question :

Peut-on se bâtir sur le cri des ruines ?

Tout dépendra de ce qui meurt à Rome.


Le Dernier loup
15,00
par (Libraire)
24 octobre 2019


Au crépuscule de sa pensée, ce philosophe allemand relate à un barman blasé une absurde excursion qui, en doutera-t-on, lui révéla le sort du dernier loup d'Estrémadure.

D’une seule phrase trouble et louvoyante : une prouesse de László Krasznahorkai qui jusqu’au point final nous subjugue.

𝘓𝘦 𝘋𝘦𝘳𝘯𝘪𝘦𝘳 𝘭𝘰𝘶𝘱 divague, instille le doute, interroge la vanité des choses et la part d’ombre des mots.

Vertigineux !


Les Fils conducteurs
7,40
par (Libraire)
17 octobre 2019

Premier roman, Les fils conducteurs est un choc rarement ressenti. Ou comment muer l'ordure, celle de la montagne de déchets high-tech d'Agbogbloshie, au Ghana, en poésie brute, celle d'une langue qui fouille les tréfonds d'un monde à mesure qu'elle le révèle.
Un électrochoc.


Zébu boy

Monsieur Toussaint Louverture

19,90
par (Libraire)
12 octobre 2019

Comme des milliers de Malgaches, Ambila a combattu en première ligne pour la France. Après la débâcle de 40, emprisonné, traité pire qu’une bête, il rentre au pays tête basse, spolié.

Le voici qui troque sa collection de dents humaines contre des talismans, prêt à tout pour s’enrichir et racheter le cheptel de feu son père. Rien ni personne ne pourra l’empêcher de retrouver la gloire du dompteur de zébus qu’il fut jadis.

Nous sommes en 1947, Madagascar est en ébullition contre le joug moribond de l’homme blanc. Zébu Boy fonce sans crainte ni scrupule dans l’œil du cyclone, parmi les croyances, ses fantômes et l'espoir d’un peuple en fureur.

Un premier roman électrisant qui prend par les cornes l’un des épisodes les plus sanglants de notre histoire.