Conseils de lecture

Un jour ce sera vide
16,50
par (Libraire)
3 novembre 2020

Un merveilleux voyage dans le monde l'enfance.

Il se raconte, ses vacances à la plage, sa grand-mère qu'il adore, sa rencontre avec Baptiste, ses premières émotions, ses rages. Un regard vif, une sensualité naissante, narrés avec des mots chocs !


La soustraction des possibles
23,50
par (Libraire)
16 janvier 2020

Tournant des années 80, Suisse : bienvenue dans la déferlante de la finance à outrance.
Dans ce monde sans morale, voilà l’histoire tragi-comique - vraiment comique, vraiment tragique - de deux jeunes gens, l’arriviste et le gigolo, éperdument amoureux mais avides de leur part d’or.
Joseph Incardona tient l’ambition de dire l’ogre capitaliste, avec quel talent, quelle précision dans l’horlogerie du roman !
Dans une narration à nulle autre pareille, il s’arroge le récit, fourmille d’inventions et d’amour pour ses personnages : tantôt facétieux, tantôt bouleversant, toujours virtuose.


La Fracture
23,90
par (Libraire)
16 novembre 2019

[☀️𝗖𝗼𝘂𝗽 𝗱𝗲 𝗦𝗼𝗹𝗲𝗶𝗹☀️]

𝐿𝑎 𝐹𝑟𝑎𝑐𝑡𝑢𝑟𝑒, Nina Allan, ᴇ́ᴅɪᴛɪᴏɴs Tʀɪsᴛʀᴀᴍ

Julie, adolescente disparue il y a vingt ans, contre tout espoir, réapparaît.

À sa sœur incrédule, seulement, elle raconte l’inconcevable. Fait divers sordide ou stupéfiant périple dans un monde parallèle, que croire ?

Croire en chemin au pouvoir du roman, qui nous plonge dans l’indécidable. Car précisément Nina Allan dérègle la frontière entre rêve et réel, met en place l’implacable mécanique du doute.

La folie rôde, entre les genres, et s’ouvre cette fracture qui infuse un singulier sentiment d’irréalité.

“Je sais que tu ne me croiras pas, mais je vais te le dire quand même :”

Écoutons, fascinés.


Le Dernier loup
15,00
par (Libraire)
24 octobre 2019


Au crépuscule de sa pensée, ce philosophe allemand relate à un barman blasé une absurde excursion qui, en doutera-t-on, lui révéla le sort du dernier loup d'Estrémadure.

D’une seule phrase trouble et louvoyante : une prouesse de László Krasznahorkai qui jusqu’au point final nous subjugue.

𝘓𝘦 𝘋𝘦𝘳𝘯𝘪𝘦𝘳 𝘭𝘰𝘶𝘱 divague, instille le doute, interroge la vanité des choses et la part d’ombre des mots.

Vertigineux !


Les fils conducteurs
7,50
par (Libraire)
17 octobre 2019

Premier roman, Les fils conducteurs est un choc rarement ressenti. Ou comment muer l'ordure, celle de la montagne de déchets high-tech d'Agbogbloshie, au Ghana, en poésie brute, celle d'une langue qui fouille les tréfonds d'un monde à mesure qu'elle le révèle.
Un électrochoc.