À travers l'Amérique - le Far-West
EAN13
9782346020034
Éditeur
Collection XIX
Date de publication
Collection
Récits de voyage
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

À travers l'Amérique - le Far-West

Collection XIX

Récits de voyage

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782346020034
    • Fichier EPUB, libre d'utilisation
    • Fichier Mobipocket, libre d'utilisation
    • Lecture en ligne, lecture en ligne
    3.99
« Il y a deux manières de juger l’Amérique, comme il y a deux manières
d’envisager cette contrée. Si vous arrivez en Amérique après avoir lu les
ouvrages des fanatiques admirateurs de ce pays qui vous représentent ce
continent comme un foyer de lumière, comme la seule, la vraie patrie de la
grande liberté ; qui vous assurent que son gouvernement, est le seul bon,
l’idéal que doivent prendre pour modèle tous les esprits éclairés, tous les
amis du progrès ; si vous prenez au sérieux toutes ces phrases que répètent si
volontiers certains Américains : « Nous sommes un grand peuple ! un peuple
grand, un peuple vertueux ! chez nous point. d’abus, point d’arbitraire ; mais
la vraie, la saine liberté pour tous ; » si vous arrivez, dis-je, en prenant
tout cela au pied de la lettre et avec l’illusion que vous allez enfin admirer
un peuple sage, honnête, libéral, reconnaissant la parfaite égalité de tous
devant tous, et n’admettant que la supériorité de l’intelligence et de la
probité ; un gouvernement modèle, sans arbitraire ; un président nommé
librement par la majorité ; si vous êtes assez naïf pour avoir toutes ces
illusions, que de déceptions vous attendent ! et comme vous jugerez sévèrement
les hommes et les choses de ce pays !
Mais si, au contraire, vous allez sans idée préconçue, en Amérique, vous la
prenez pour ce qu’elle est, pour un immense continent qui, depuis deux
siècles, se peuple avec le trop-plein et, disons le mot, un peu avec le rebut
de toutes les nations du monde. Alors vous serez étonnes des résultats
obtenus, sans tomber pour cela dans l’exagération. Car enfin, il est très-vrai
que lord Baltimore émigra jadis en compagnie de quelques seigneurs anglais et
s’en alla fonder une colonie en Amérique ; il est vrai encore que quelques
familles anglaises, hollandaises, allemandes et françaises, ont été attirées
vers ce jeune pays par l’amour de l’indépendance ou chassées de chez elles par
des persécutions religieuses ; mais, abstraction faite de ces quelques
honorables exceptions, il faut bien convenir que ce ne sont ni les bons
bourgeois, ni les grands seigneurs qui abandonnent leur foyer et leur patrie,
pour émigrer dans ce nouveau monde ; ce sont généralement les pauvres parias
de la société et de la fortune, quelques exilés politiques et encore plus d’un
exilé non politique. »

Fruit d’une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale
de France, _Collection XIX_ a pour ambition de faire découvrir des textes
classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIX e siècle.
S'identifier pour envoyer des commentaires.