Journal (1941-1942)
EAN13
9782020869263
ISBN
978-2-02-086926-3
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
BIOGRAPHIE
Nombre de pages
192
Dimensions
18 x 11 x 0 cm
Poids
300 g
Langue
français
Langue d'origine
tchèque
Code dewey
940.531
Fiches UNIMARC
S'identifier

Journal (1941-1942)

De

Traduit par

Préface de

Édité par

Seuil

Biographie

Offres

• « Mischling » (père juif, mère aryenne) Petr est soumis aux mêmes brimades et restrictions que les Juifs, hormis à la déportation repoussée à… 14 ans.Les entrées sur la vie familiale, les amis, les préoccupations, l’activité débordante captent la précarité croissante, la tension et la peur du convoi pour les proches masquées par un humour malicieux voire grinçant. Elles s’interrompent en août 1942, deux mois avant sa déportation à Terezin. Là, il complète le journal interrompu par l’attente insupportable de la date du transport, en décrivant rétrospectivement les circonstances déchirantes de son départ. Pendant les deux ans qui précèdent la dernière étape, Auschwitz, il déploie une grande force morale : « Ils poursuivent un but unique – nous détruire spirituellement et moralement. Y parviendront-ils ? Jamais ! » Avec d’autres adolescents du baraquement, Petr crée dans une écriture codée, la revue Vedem ( Nous avançons ) qui comprend (souvent sous sa propre plume) feuilletons, poèmes, articles, réflexions sur l’impuissance du moment et la foi en un avenir meilleur.

• Édité, annoté par Chava (Eva) Pressburger, la sœur qui a survécu à Petr et qui signe également la postface. On connaissait des poèmes et des dessins de Petr Ginz (conservés à Yad Vashem). L’un d’eux emporté par l’astronaute israélien à bord de la navette Columbia, qui se désintégra (2003), tira de l’obscurité et permit d’identifier le journal abandonné 60 ans dans un grenier pragois.
S'identifier pour envoyer des commentaires.