Être enseignant aujourd'hui, les paradoxes de l'enseignement français
EAN13
9782011713032
ISBN
978-2-01-171303-2
Éditeur
Hachette Éducation
Date de publication
Collection
Profession enseignant
Nombre de pages
160
Dimensions
22 x 14 x 0 cm
Poids
223 g
Langue
français
Code dewey
371.1002344
Fiches UNIMARC
S'identifier

Être enseignant aujourd'hui

les paradoxes de l'enseignement français

De

Hachette Éducation

Profession enseignant

Offres

Autre version disponible

J.-P. Obin procède à une sorte de radiographie du monde enseignant pour tenter de saisir comment les enseignants participent au système, de quelle manière ils contribuent à ses résultats, dans quels domaines ils ont une influence et ceux qui leur échappent. Il essaie de comprendre comment la société, ainsi que l’ordre politique, influent sur leurs pratiques professionnelles et sur ce qu’elles produisent. En retour, comment la profession, ses idéaux, ses visées, ses croyances et ses conceptions agissent sur le système scolaire ? Et quelles conséquences en tirer ?

SOMMAIRE 
Introduction : L’enseignant et le système
- De quelques paradoxes enseignants
- Entre toute puissance et impuissance

Première partie : L’expérience enseignante : un rapport au monde singulier
- Le rapport au corps
- Le rapport au temps
- Le rapport à l’espace
- Le rapport au savoir
- Le rapport à l’autorité
- Le rapport à la société

Deuxième partie : Enseigner : ce qu’ils en disent
- Les motivations à devenir enseignant
- Diversité et unité du métier
- Les anciens et le changement problématique
- De jeunes enseignants motivés et en demande de soutien

Troisième partie : Enseigner, un métier dissocié
- Identité universitaire, condition liée aux élèves
- Responsabilité de cadre, position d’exécutant
- Rhétorique égalitariste, pratiques élitistes


Quatrième partie : Aux sources du malaise enseignant
- Une histoire des structures scolaires
- Vers l’Ecole unique
- La catastrophe de 1975
- Un diagnostic récurrent : « crise » et « malaise »
- Des rapports de force syndicaux déterminants

Cinquième partie : L’école française et ses enseignants
- La France, élève moyen dans la classe des pays riches
- L’élitisme, un mal français
- Elitisme ou équité
- Réformer ? Mais pour quoi faire ?

Conclusion : L’école ou la guerre civile ?
- Des revendications identitaires
- Des quartiers en souffrance
- Multiculturalisme et communautarisme
- Un « choc des civilisations » ?
- L’intégration, un objectif prioritaire
- Quatre angles d’attaque
- J’ai fait un rêve…

Annexes : Les enseignants : qui sont-ils ?
- Une fiche d’identité
- Enseigner : un statut, une carrière
- Le recrutement : réussir au concours
- Une formation initiale en mutation : la « mastérisation »
- Une formation continue en peau de chagrin
- Des rémunérations et un temps de travail globalement attractifs

 L’auteur
Jean-Pierre Obin, ingénieur de l’Ecole centrale de Lille et docteur de spécialité en mécanique des solides a commencé par enseigner les mathématiques et les sciences physiques en collège et en lycée en Algérie, puis la mécanique à l’université et en école d’ingénieurs à Grenoble. Il est ensuite devenu Inspecteur général de l’Education nationale, docteur ès Lettres et Sciences humaines et professeur des universités associé. Aujourd’hui retraité, il reste formateur à l’Ecole supérieure de l’Education nationale et consultant pour l’aide au développement de certains pays africains. Il a publié plusieurs ouvrages, notamment chez Hachette Education, et écrit de nombreux articles et rapports consultables sur son site.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Pierre Obin