De l'esprit de servitude au XXIe siècle
Éditeur
Éditions de l'Observatoire
Date de publication
Collection
Essais
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

De l'esprit de servitude au XXIe siècle

Éditions de l'Observatoire

Essais

Offres

  • Aide EAN13 : 9791032913246
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

  • Aide EAN13 : 9791032913239
    • Fichier PDF, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

      Lecture audio

      Impossible

    11.99

Autre version disponible

Nos libertés se réduisent sous prétexte de protectionnisme, d’écologie,
d’égalité des sexes, ou de santé publique ? C’est que nous le voulons bien.
Alors qu’elle est sur toutes les lèvres, la liberté individuelle a déserté les
lieux. À en juger par l’extraordinaire inflation des règles, lois et autres
normes, il n’est plus un domaine qui ne soit régenté par l’État. De
l’éducation des enfants à la transmission du patrimoine, en passant par
l’assurance, l’échange des données personnelles ou le travail le dimanche,
rien n’échappe au contrôle public.  Pourtant, l’immixtion croissante du
pouvoir politique dans les affaires privées n’a rien de totalitaire. Bien que
vécue comme une intrusion insupportable, elle résulte de la volonté du peuple
qui a fait de l’État le garant de sa sécurité, le promoteur de son bonheur et
l’artisan d’une société idéale. Situation paradoxale, qui prend sa source dans
une représentation fantasmée d’un État devenu une divinité à même de
satisfaire toutes les attentes. À condition qu’on lui sacrifie notre liberté
individuelle.  De cette relation d’amour-haine naissent le populisme, les
révoltes sociales et la demande d’autoritarisme qui caractérisent la crise
politique actuelle. Face à la menace d’un effondrement de la démocratie, une
seule solution : réinventer un "mythe" libéral et remplacer le désir de
servitude par un amour inconditionnel de la liberté.
S'identifier pour envoyer des commentaires.