Le Miroir d'Oedipe, Penser l'esclavage
EAN13
9782021538519
ISBN
978-2-02-153851-9
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
L''UNIVERS HIST (1)
Nombre de pages
224
Dimensions
20,4 x 14 x 1,8 cm
Poids
284 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Miroir d'Oedipe

Penser l'esclavage

Seuil

L''Univers Hist

Offres

Autre version disponible

Pourquoi la pensée politique grecque a-t-elle occulté la question de l’esclavage ? Qui sait que le jardin de l’Académie a été acquis par Platon avec l’argent de son affranchissement ? Qui parle de l'esclave qui détient le secret de la naissance d’Œdipe ? Le développement de la société esclavagiste athénienne et l’avènement de la démocratie entretiennent des liens étroits. Chez les Grecs, l’esclavage est un « fait social total », imprégnant le fonctionnement de l’ensemble de la société.
Pourtant, on chercherait en vain un corps de doctrine ou un grand récit par lequel les penseurs athéniens auraient entrepris de légitimer l’esclavage ou d’en penser les implications sociales et politiques. Rien hormis quelques digressions.
Ce livre fait le pari suivant : la relative absence de discours sur l’esclavage chez les Anciens n’est pas signe d’un manque qu’il reviendrait à l’historien de combler. Elle est un symptôme, qui l’invite à observer les formes par lesquelles une société aménage une place à ceux dont elle organise la non-existence
Insu et déni : Paulin Ismard conduit une enquête fascinante à travers les rares discours grecs sur l’esclavage. Empruntant à l’histoire comparée et à la littérature, l’auteur révèle des réalités anthropologiques qui n’ont pas cessé de produire leurs effets.
Professeur d’histoire grecque à l’université d’Aix-Marseille, Paulin Ismard a notamment publié La Démocratie contre les experts (Seuil, 2015 ; « Points Histoire », 2021), L’Événement Socrate (Flammarion, 2013), La Cité et ses esclaves (Seuil, 2019), Athènes 403 (avec V. Azoulay, Flammarion, 2020) et il a dirigé Les Mondes de l’esclavage (Seuil, 2021).
S'identifier pour envoyer des commentaires.