MyriamPele

Je grignote surtout la nuit...Jamais rassasiée! Je lis surtout des romans, j'aime beaucoup les nouvelles et je commence à m'intéresser à la BD .

À la ligne

La Table Ronde

18,00
4 janvier 2019

Enchaîné

Dans ces " feuillets d'usine", Joseph Ponthus trace le quotidien d'un ouvrier intérimaire qui doit chaque jour affronter la monotonie, la répétition des gestes, les difficultés d'adaptation à la transformation des aliments : les poissons et crustacés, puis la viande. Et une écriture originale, scandée, comme le mouvement et le bruit des machines.

Mille poètes pour un poème

Folies d'encre

10,00
30 décembre 2018

1968 à 2018

Dans ce très mince recueil (de 68 pages, évidemment), Daniel Pardo a réuni des "propos" autour de la période Mai 68 (50 ans déjà !).
Il y a ceux qui en parlent sans l'avoir connue.
Il y a ceux qui ont entendu leurs proches l'évoquer.
Il y a ceux qui étaient au cœur des événements et les ont vécus avec passion, détachement, réprobation...
Il y a ceux qui analysent, ceux qui commentent, ceux qui jugent...
Tous ces propos réunis par des libraires de France évoquent tout simplement cette page d'histoire.
L'auteur parle de "poètes", pourquoi pas ?
C'est bien "tout un poème".

Faux calme
29 décembre 2018

Maria Sonia Cristoff parle de son pays : la Patagonie, après y être retournée adulte. Le livre, écrit comme un carnet de voyage, parle du paysage, mais surtout des habitants. L'auteure trace de beaux portraits sans indulgence mais avec beaucoup de sincérité. Les personnages surgissent et disparaissent, dans un décor mystérieux et désespérant. De nombreux témoignages y sont cités, et on y trouve des extraits de journaux, des citations d'écrivains et de poètes.

Faux calme
20 décembre 2018

Vraies tourmentes

Maria Sonia Cristoff parle de son pays : la Patagonie, après y être retournée adulte. Le livre, écrit comme des carnets de voyage, parle du paysage, mais surtout des habitants. L'auteure trace de beaux portraits sans indulgence mais avec beaucoup de sincérité. Les personnages surgissent et disparaissent, dans un décor mystérieux et désespérant. De nombreux témoignages y sont cités, et y trouve des extraits de journaux, des citations d'écrivains et de poètes.

Les dupes

Le Dilettante

17,00
12 décembre 2018

Le dupe est homme trompé, par lui-même, par ses idées, par les autres. Il peut tout aussi bien vivre sa vie sans jamais regarder la réalité en face. Dans ces trois-assez longues- nouvelles, Jean Dutourd parle de ces hommes-là. Le premier dupe est Baba, qui croit que nos actes nous définissent. Le second, c'est Schnorr, un écrivain qui se croit visionnaire. Quand au dernier, Tronche, il se dit athée et converse avec le diable. Ce livre a été publié en 1959.