Librairie L.

http://www.esperluete.fr/

Bogo Hugo

Casterman

15,00
par (Libraire)
5 juin 2013

À Aix-en-Provence, une pénitente Ursuline souffrant de terreurs nocturnes et d’hallucinations commence à être exorcisée à la veille de Noël 1609. Bientôt rejointe dans ses déclarations par d’autres femmes, elle accuse son confesseur marseillais, le curé Louis Gaufridy, de l’avoir séduite et ensorcelée. Reprenant ces accusations un peu plus tard, en 1611, le Parlement d’Aix conclura après « expertise médicale » que le prêtre, au terme d’un pacte avec le diable, est devenu rien moins qu’un « lieutenant de Lucifer ». Torturé, Gaufridy passe aux aveux. Il est condamné au bûcher et brûlé en public le 30 avril de la même année.

Si vous suivez le lien, vous pouvez feuilleter en ligne quelques pages du livre.

par (Libraire)
5 juin 2013

C'est les vacances ! Kiki part en camp scout dans le Cantal. C'est la belle vie : escalade, kayak, course d'orientation... Et, le soir, près du feu de camp, on se prend pour des cow-boys et on joue de l'harmonica.

Puis c'est le retour à la dure réalité : fin des vacances, les parents qui nous attendent à la sortie du car… "Alors Kiki, c'était comment ?" "Tu n'as pas écrit Kiki, on était très inquiets !"

"Et ça c'est quoi ?" dit Kiki en sortant toutes les cartes de son sac.

par (Libraire)
28 mai 2013

coup (double) de coeur

Deux histoires de mer et de marins. Deux histoires de femmes de marins. Deux histoires d'amour et de mort. Deux histoires d'amitié, d'entraide et d'esperance. Deux histoires lumineuses.

Susan Fletcher "Les reflets d'argent"
Angela Huth "Quand rentrent les marins"

22,00
par (Libraire)
28 mai 2013

coup (double) de coeur

Deux histoires de mer et de marins. Deux histoires de femmes de marins. Deux histoires d'amour et de mort. Deux histoires d'amitié, d'entraide et d'esperance. Deux histoires lumineuses.

Susan Fletcher "Les reflets d'argent"
Angela Huth "Quand rentrent les marins"

par (Libraire)
8 mai 2013

Irving revient en grand, un nouveau Garp

Adolescent, Bill est troublé par ses béguins contre nature pour son beau-père, ses camarades de classe, et pour des femmes adultes aux petits seins juvéniles… Plus tard, il assumera son statut de suspect sexuel, et sa vie entière sera marquée par des amours inassouvies pour les hommes, les femmes et ceux ou celles qu’on appellera bientôt transgenres.

Dans ce roman drôle et touchant, jubilatoire et tragique, John Irving nous parle du désir, de la dissimulation et des affres d’une identité sexuelle « différente ». Du théâtre amateur de son enfance jusqu’au bar hot où se joue la révélation finale, en passant par la bibliothèque où la sculpturale Miss Frost l’initie — tout d’abord — à la littérature, le narrateur s’efforce de trouver un sens à sa vie sans rien nous cacher de ses frasques, de ses doutes et de son engagement pour la tolérance, pour la liberté de toutes les altérités.