par (Libraire)
5 octobre 2019

Sacha, écrivain en quarantaine, se retire loin du tumulte de la vie parisienne. Dans ce petit village de V., il s’agit de simplifier, d’inspirer, de renaître. Là, il retrouve l’Autostoppeur, l’ami des vingts ans vagabonds. Un hasard, une croisée ?

Quand l’un s’ancre, l’autre dévie, laissant femme et enfant. Peut-on jamais revenir des routes ? Un texte vibrant, sans fard, qui fouille nos failles, une ode aux rencontres, aux chemins de traverse, à ceux que l’on laisse. Quelle joie que de retrouver Sylvain Prudhomme et sa plume qui dit au mieux la délicatesse des choses simples !

par (Libraire)
17 octobre 2019

Premier roman, Les fils conducteurs est un choc rarement ressenti. Ou comment muer l'ordure, celle de la montagne de déchets high-tech d'Agbogbloshie, au Ghana, en poésie brute, celle d'une langue qui fouille les tréfonds d'un monde à mesure qu'elle le révèle.
Un électrochoc.