Les gens de savoir en Bretagne à la fin du Moyen Âge, Fin XIIIe-XVe siècle
EAN13
9782753582514
ISBN
978-2-7535-8251-4
Éditeur
Presses universitaires de Rennes
Date de publication
Collection
Histoire
Nombre de pages
458
Dimensions
23,8 x 16,5 x 3,3 cm
Poids
788 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les gens de savoir en Bretagne à la fin du Moyen Âge

Fin XIIIe-XVe siècle

Presses universitaires de Rennes

Histoire

Offres

Autre version disponible

Les trois derniers siècles du Moyen Âge voient le déploiement, au sein du duché de Bretagne, de multiples « gens de savoir ». Personnages ayant bénéficié d'un enseignement supérieur ou d'une formation sur le terrain, ils déploient, parfois en les cumulant, leurs compétences dans divers domaines : l'Église, l'État ducal, l'administration judiciaire, le notariat, etc. Le présent ouvrage en est l'analyse, réalisée à partir d'un corpus de données prosopographiques constitué de 5599 individus (Bretons ou étrangers venus en Bretagne), mis au jour grâce aux sources publiées, mais surtout au dépouillement de 5238 cartons et registres d'archives. Les parcours universitaires et professionnels, les stratégies, les réussites et les échecs, les réseaux, les biens des gens de savoir ont ainsi été mis en exergue.
Majoritairement étudiants à Paris, à Angers, et juristes de formation, ils reviennent de plus en plus dans le duché afin d'y faire carrière, en particulier avec le développement de l'État et des administrations ducale et judiciaire, au cours du XVe siècle. Très polyvalents, il est fréquent qu'ils exercent deux ou trois fonctions différentes (évêque et chancelier, secrétaire et sénéchal, chanoine et médecin), auxquelles ils accèdent par toutes les techniques et ruses imaginables. Hommes de savoir, hommes de pouvoir, les plus efficaces d'entre eux veillent aussi à se garantir des revenus et un patrimoine mobilier et immobilier parfois très importants.
S'identifier pour envoyer des commentaires.