Elodie B.

Dernier commentaire

22,90
14 août 2021

des arbres et des hommes

de 1908 à 2038, on voit se succéder 4 générations de Greenwood, ces hommes et ces femmes qui, bien que tous de la même lignée, sont aussi tous des orphelins. Leurs points communs ne se situent donc pas ou peu du côté des souvenirs ou de la culture familiale, mais pourtant ils ont tous en commun un lien particulièrement fort aux arbres.
A travers chacun de ces personnages, on traverse l'histoire des forêts, leur protection et leur exploitation, et l'Histoire de ceux qui les accompagnent.
La roman se structure autour d'une chronologie décroissante puis à nouveau croissante, qui permet d'appréhender avec beaucoup de finesse la complexité des situations, des hommes et de leurs choix.